ALL MOUNTAIN FOREZ BAND

Collectif de passionnés de VTT de la région de Saint Etienne


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Virée Cyclosport, Pilardèche Power

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Virée Cyclosport, Pilardèche Power le Dim 24 Avr - 18:07

g'ringo

avatar
Admin
Ce dimanche matin devait être consacré aux travaux à la maison.
Dans une mouvement compliqué de changement de planning de couple (le Kali Yuga a encore frappé, ma dulcinée part réviser ses cours d'acupuncture), ma matinée se retrouve libre et solitaire.
Mince, le drame. tongue
Je réfléchi à aller rouler avec les copains à St Marcellin, mais pas le goût de faire de la bagnole.

0°C, gros brouillard, donc envie de vélo de route vers le Sud.
Je me trace vite fait un parcours vers l'Ardèche Cool .
Je suis bien énervé, envie d'écraser de la pédale. La sortie sera en mode sportif. Twisted Evil J'enfile mon collant moule burnes, ça montre le niveau de motivation.
Parcours: Descente à St Sauveur en rue, montée à Burdignes, descente à Vanosc, col de la Charousse, Riotord, St Régis du coin, retour maison. 90km, 1800m. Objectif (ambitieux) 25km/h de moyenne.

Je pars, le chemin est plein de boue et conforte mon choix de sortir le vélo de route.
Allez, je démarre tout de suite sur la plaque à un bon rythme. Je prends les petites routes pour arriver aux trois croix. Je bascule versant sud, et la magie opère comme d'habitude, le soleil sort.
La descente sur St Sauveur reste superbe. Avec les caractéristiques de mon nouveau vélo (jantes et pneus larges), je prends désormais un plaisir fou en descente. La tenue de route est exceptionnelle et me donne une grosse confiance. J'attaque pour garder une bonne vitesse moyenne.
St Sauveur. Je veux prendre le temps de m'arrêter à l'église. J'ai découvert récemment en lisant un vieux bouquin sur l'histoire du Pilat que St Sauveur était un lieu "poids lourd" au moyen âge. Il date du 11è  Shocked .
Je fais le tour de la bâtisse.
Allez, on retourne au sport. J'attaque la montée vers Burdignes. ça grimpe bien, je tiens un bon rythme. Je veux arriver là-haut sans perdre trop de temps. Les sensations sont bonnes, je m'amuse bien.
Burdignes, je plonge en direction de Vanosc. Je dois rouler vite en descente pour garder ma moyenne....J'attaque dans les virages, c'est trop bon.
Il me prend l'idée de lancer une nouvelle discipline, à mi-chemin entre la route et le gravel:
le All Mountain Road. Quelle taille de roues va-t'on utiliser pour cette discipline? Arrow

Vanosc. 6°C ici, 600m d'altitude. Bon, ben y'a plus qu'à monter au col de la Charousse à 1200m. La montée se fait sous le soleil et une fine grêle. Malgré l'effort intense, je n'ai pas chaud. Grosse motive, ça écrase les pédales jusqu'au col. Là-haut c'est l'hiver. Magnifiques instants de joyeuse solitude baignée dans l'intense ambiance de la forêt.
La moyenne est tombée à 24. L'objectif va être dur à tenir. Descente au taquet jusqu'à Riotord. Traversée du village, je prends la petite route qui mène à St Régis du coin. D'un coup j'ai faim. Je m'arrête manger un morceau à côté d'une Panda 4x4 abandonnée (si c'est pas malheureux, quelle société...).
ça repart, je commence à avoir les quadriceps qui tirent.
Arrivée à St régis, le village est envahis par des participants au challenge national de course d'orientation. Des bagnoles de partout, des enfants déguisés en sportifs qu'on a numérotés comme des vaches, les citadins sont venus transformer notre joli pays en parc d'attraction...Pourquoi a-t'on besoin de tant d'artifices pour simplement apprécier le fait d'être dans la nature? (ta gueule Guigui, arrête de refaire le monde et pédale!!!)
La moyenne a chuté à 24, ça va être très dur, je n'y crois plus trop.
Ca remonte bien jusqu'à Prélager, j'ai très mal aux jambes, mais une force intérieur me pousse et actionne mes jambes. Descente, ça déboite, la moyenne remonte. Reste une côte très raide à passer, et ensuite ce n'est que de la descente. Je m'ouvre la gueule, en haut de la bosse: 24,5. Je pense que c'est perdu, mais j'essaye. Faux-plat jusqu'au Trève, putain j'ai mal: 24,8. Descente dans les virages que je connais par coeur à fond les ballons. Reste 500m avant le panneau du hameau, je fais mon effort final.
Vingt mètres avant le panneau: 25.
YYYYYYeeeeessssssssssssssssssssss!!!!!!!!!!!!!!!!
Je lève les bras comme un gros con de badabeu content d'avoir remportée une course inutile.

3h45 de bonheur arraché au temps qui passe.


_________________
Bon à rien, prêt à tout.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierduvelo42.com
c etait la journee des challenge Razz

ca fait rever tes chiffres , t es un fou bounce

Voir le profil de l'utilisateur

g'ringo

avatar
Admin
Bon, avec ce temps merveilleux, j'ai voulu aller refaire le même parcours avec une formule 1 à 2 roues: légère, rigide, tout carbone de partout, et des vitesses qui passent avec des petits moteurs.
Tout ça pour péter un score.

Bon ben j'étais cuit dès le départ, pas d'jus....rien p'té du tout...un jour sans.

J'ai juste réussi à égaler la moyenne, mais vraiment sans forcer, juste en traînant ma carcasse.
Pas grave c'était une belle balade au soleil. Cool


_________________
Bon à rien, prêt à tout.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierduvelo42.com
Y'a des jours comme ca !

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum